Rémi Gaillard : une vie de chien

remi gaillard SPA
Le réalisateur et humoriste Rémi Gaillard a relevé un nouveau défi en restant enfermé dans une cage pour chien abandonné durant 4 jours.

Rémi Gaillard s’enferme dans un chenil

L’irréductible défenseur des droits des animaux avait déjà réveillé nos consciences dans le mensuel « Planet Animal » en janvier 2016. Dans ce précédent défi, il avait choisi d’enfermer des êtres humains à la place des animaux dans des boxes de la SPA de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier. Son but ? Sensibiliser encore et toujours l’opinion publique au drame de l’abandon. Trop provoquant pour certains, étonnant éveilleur de conscience pour d’autres, Rémi Gaillard reste un être engagé à 100 % dans ses combats. Ses méthodes peuvent choquer ou séduire, mais ses défis sont remplis d’authenticité, tout comme les valeurs qu’il défend.

Cette fois-ci, le Montpelliérain a décidé de se mettre dans la peau d’un chien abandonné. Cette fois-ci il n’a pas enfermé les autres, mais il s’est enfermé lui même. Fidèle à sa ville d’origine, c’est dans le centre de la SPA de Montpellier qu’il a décidé de se faire emprisonner durant 86 heures dans un box pour chien de moins de 2 m sur 2. Soit quatre jours et quatre nuits, seul dans une cage sans commodités. Il a accepté d’être filmé durant cette expérience et de publier la vidéo en direct sur Facebook et sans aucune censure.

Son objectif ? Le mot “objectif” au singulier est peu adapté à Rémi Gaillard. Parlons plutôt d’objectifs avec cet actif défenseur. Avec cette opération, il espère non seulement réveiller nos consciences, mais aussi récolter des donations pour la SPA et augmenter le taux d’adoption avant l’entrée de l’hiver. L’expérience aura-t-elle valu la peine ? Bravoloto, le sponsor officiel de l’opération qui est aussi l’un des leaders des téléchargements sur Apple store, est entièrement satisfait des résultats. Il l’est aussi pour Annie Benezech, la directrice de la SPA chez qui se déroule l’opération.

Ce défi de Rémi Gaillard a débuté le 11 novembre 2016. Il avait déjà rapporté 150 000 euros le 13 novembre. C’est avec plus de 200 000 euros de donations et près d’une centaine d’adoptions que l’expérience s’est finalement conclue. Un succès complet pour les militants de la cause animale.

Le soutien de stars contribua aussi à apporter la publicité nécessaire à l’opération. Des noms tels que ceux du footballeur Hatem Ben arfa, des chanteurs Christophe Mae, Lej ou encore celui de comédiens tels que Brigitte Bardot, Pamela Anderson, Jérôme Commandeur accompagnent dans divers programmes celui de Rémi Gaillard.

Le succès de cette expérience va néanmoins laisser des traces sur Rémi Gaillard, lequel, dès la première nuit, se voit confronté à des températures presque hivernales, à la difficulté de se protéger du froid dans son box, à la solitude et à la tristesse. Dans sa cage, et dans la peau d’un chien abandonné, Rémi dormira peu en entendant les pleurs, les gémissements et les aboiements traduisant la peur et le mal-être de ses voisins sous le traumatisme de l’abandon. Il craquera officiellement à l’image en direct, en toute humanité, durant la seconde nuit. Ses larmes expriment son impuissance devant cette réalité qui échappe à notre quotidien. Des gémissements dressés contre une société déshumanisée.

Rémi Gaillard espère avoir ouvert les yeux et le cœur de ceux qui, trop commodes dans un système de valeurs archaïques, se ferment à une Terre nourricière ouverte au partage. Loin d’un espécisme inacceptable, Rémi Gaillard ouvre les portes d’un équilibre naturel et affectif entre l’homme et les animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *